Faut-il lire Louis-Ferdinand Céline ?


Articles / mercredi, décembre 25th, 2019

On pourrait s’intéresser à la question : faut-il lire Louis-Ferdinand Céline ?

Antisémite notoire à condamner à l’oublie pour certain, génie de la littérature pour les autres, comment trancher ? Peut-on toujours dissocier l’œuvre de la patte de l’artiste ?

En 1937 et 1938, il publie notamment deux pamphlets antisémites : « Bagatelles pour un massacre » et « L’école des cadavres » dont la réédition proposée en 2017 fit polémique. Il se déclara lui-même « ennemi numéro un des juifs ». Ce sont des textes durs et violents qui transpirent la haine. Pas seulement envers les juifs, mais aussi envers l’humanité tout entière.

Que Céline ait été traumatisé par son vécu de la Première Guerre Mondiale ; que le plus grand amour de sa vie Elizabeth Craig, à qui il dédia « Voyage au bout de la nuit », se soit mariée avec un juif ou encore l’ambivalence de ses opinions et le recul qu’il peut prendre vis-à-vis de ses positions, pour un temps appréciées par la gauche, les milieux populaires et antimilitaristes pour sa critique du capitalisme et du fordisme qu’il a pour un temps encensé ; ne changent rien ni ne permettent d’excuser son dévouement apparent pour la cause nazie.

Ce qui transpire surtout au travers ces Pamphlets c’est la misanthropie de Céline qu’il voue à l’Humanité tout entière. Homme misérable, rongé par la haine, il suscite avant tout la pitié.

En revanche, interdire la lecture de Céline ce serait faire preuve d’un incroyable mépris de classe. Ce serait ne pas faire confiance aux lecteurs, décider pour eux, et leur imposer une décision qu’ils ne pourraient prendre en pleine conscience. Il n’y a pourtant rien de plus efficace que de faire germer l’idée et enfin faire croire qu’elle est sienne pour convaincre quiconque de mener les actions que l’on veut lui voir imprégner. L’interdit suscite l’intérêt, engage la curiosité sans parvenir à en restreindre l’accès. À l’heure d’internet est-il encore possible de censurer ? Pourquoi avons-nous peur du débat ? Sommes-nous si peu sûrs de nos opinions ? Il y a pourtant tellement de choses à dire sur les ravages du racisme, de l’antisémitisme, du fascisme, ou encore de la haine, du mépris, de l’inculture…

Alors on recourt à certains stratagèmes : on nous chante, sans même qu’ils aient lu les œuvres, que Céline n’était pas un aussi bon écrivain que cela. On impose une décision arbitraire que l’on a prise pour soi sans rigueur, mais dont on pense qu’elle s’appliquerait bien aux autres.

Qu’on se le dise, une personne idiote et antisémite ne parviendra jamais à lire Céline en entier. Si elle ne l’est pas encore elle ne le deviendra pas. Une personne intelligente et antisémite l’aura déjà lu ou alors la lecture ne changera rien. Enfin, si la personne intelligente n’est pas antisémite, elle ne le deviendra pas en lissant Céline puisqu’elle est à même de prendre le recul nécessaire et saura replacer l’œuvre dans son contexte historique.

Résultat de la lecture des Pamphlets de Céline sur personne type

Je pense que lorsqu’on a réussi à faire lire Céline à quelqu’un on a fait quelque chose de bien dans sa vie : on pousse l’humanité à la subtilité.

Lire Céline c’est étudier l’Histoire depuis des vues différentes. C’est refuser à se faire une opinion, mais chercher à comprendre. C’est suivre Céline lors de son exil avec le gouvernement de Vichy en Allemagne dans sa trilogie : « D’un château l’autre », « Nord » et « Rigodon ». C’est découvrir une partie méconnue de l’Histoire : la fuite des traîtres et des exilés dont personne ne veut. C’est le voir misérable et fauché, acculé et confronté au poids de la culpabilité pesant sur sa conscience. C’est accepter l’ambivalence, l’inconstance des hommes, accepter à fois le Maréchal Pétain comme héros de guerre et traître à la nation. C’est refuser le manichéisme simpliste qui n’aide pas à comprendre l’Histoire.

Il n’y a rien de plus puissant que le pardon. Sans doute ne pourrons-nous jamais pardonner à Céline. Mais lire, chercher à comprendre les atrocités est le meilleur moyen pour ne pas les voir recommencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *